Actualite
  2021, 06 juin . Actualités à la une . Bonne feuille . .

Editathon Femmes & Sciences 2021

 

 

 

« Femmes de l’Intelligence artificielle VS Femmes des sciences de la Terre : le match ».

Règles du jeu : enrichir sur wikipédia les biographies de femmes (historiques ou contemporaines) dans ces deux disciplines. Tous les coups (ou presque) étaient permis : création d’article, traduction d’un article depuis un Wikipédia étranger, enrichissement / correction d’un article existant, ajout de sources, légende de photos…

Résultat final après le match du 11 au 14 mars : l’éditathon a rassemblé 47 participant.e.s et a mené à la création, l’amélioration et la traduction de 65 pages de femmes scientifiques (cf les dashboards de la Team « sciences de la terre » / Team « intelligence artificielle » / Team « j’aime pas les teams »).

Retour sur le résultat final avec une sélection de bibliographies créées, améliorées, traduites pour « Femmes de l’Intelligence artificielle ».

Biographies créées

  1. Christine Guillemot, informaticienne et chercheuse française spécialiste de la compression d’images
  2. Serena Ivaldi, roboticienne
  3. Margaret Mitchell, informaticienne et chercheuse spécialiste des biais algorithmiques et de l’équité en apprentissage artificiel
  4. Nozha Boujemaa, chercheuse dans le domaine de l’intelligence artificielle.
  5. Clémentine Prieur, chercheuse en mathématiques appliquées.

Biographies améliorées

  1. Anne-Marie Kermarrec, informaticienne française, travaillant sur l’informatique distribuée
  2. Pascale Vicat-Blanc scientifique spécialiste du Cloud computing

Biographies traduites

  1. Laura Grigori, informaticienne et mathématicienne en mathématiques appliquées
  2. Marie-France Sagot, chercheuse sur les algorithmes pour la biologie numérique, la prédiction de gènes et l’analyse de séquence biologique
  3. Josiane Zerubia, directrice de recherche en informatique
  4. Marita Cheng, fondatrice de Robogals et d’Aubot, une start-up dans le domaine de la robotique
  5. Kimberly Bryant, ingénieure en électricité afro-américaine qui a travaillé dans le domaine de la biotechnologie
  6. Thelma Estrin, informaticienne et ingénieure connue pour ses travaux pionniers dans les domaines des systèmes experts et du génie biomédical
  7. Fei-Fei Li, informaticienne spécialiste de la vision artificielle
  8. Manuela M. Veloso, chercheuse portugaise en robotique
  9. Phyllis Fox, mathématicienne et informaticienne
  10. Jade Le Maître, ingénieure, spécialisée dans la robotique
  11. Augusta H. Teller, scientifique et programmeur informatique impliquée dans le développement de l’algorithme Metropolis
  12. Susan H. Nycum, avocate spécialisée dans les questions de sécurité informatique et de propriété intellectuelle
  13. Irma M. Wyman, ingénieure en informatique, enseignante de la théorie générale des systèmes et la première femme CIO de Honeywell
  14. Joan Ball, pionnière des rencontres par ordinateur qui lance le premier service de rencontres par ordinateur en Angleterre, en 1964
  15. Kate Devlin informaticienne connue pour son travail sur la sexualité humaine et la robotique et la convention Love and Sex With Robots à Londres
  16. Anna Patterson, Vice-Présidente Ingénierie à Google, ingénieure logicielle phare du développement des moteurs de recherche

L’ensemble des bibliographies et la présentation de l’Editathon Femmes & Sciences 2021 sont à retrouver sur wikipedia.

Dernière modification : juin 2021.
show post QRcode

Vous pourriez aussi être intéressé-e-s par :
…/…