Intervention
  2021, 01 janvier . Actualités à la une . Conférence . . . . . . . . .

Apprendre à coder ou coder pour apprendre ? That was the question.

 

Pour sa première Magic conversation du 8 décembre dernier (2020), Magic Maker a lancé un échange sur les enjeux de l’apprentissage de la programmation pour les jeunes.

Interview, table ronde et session questions réponses autour des enjeux de la programmation numérique. Une conférence animée par Claude Terosier fondatrice et dirigeante de Magic Maker avec la participation de Mitchel Resnick qui a créé Scratch avec son équipe du MIT Medialab, Margarida Romero, directrice du Laboratoire d’Innovation et Numérique pour l’Éducation (LINE) de l’Université Côte d’Azur, de David Belhassein, enseignant, directeur du 1er degré et formateur au Grand Lycée Franco-Libanais de Beyrouth, et de Romain Liblau, responsable pédagogie et innovation de Magic Makers.

Pour Mitchel Resnick, “Le but premier [de Scratch] était d’aider les enfants à interagir et créer avec la technologie. Il y voit une manière d’aider les enfants à grandir en tant que créatifs, d’échanger avec le monde qui les entoure, mais surtout, d’interagir et créer avec la technologie. C’est de cette pensée qu’a émergée la théorie des 4P  : Projects, Passion, Peers and Play. 

Margarida Roméro et David Belhassein abordent la programmation numérique sous un prisme communautaire et d’expression culturelle. Romain Liblau témoigne du travail pédagogique chez Magic Maker et des méthodes d’apprentissage constamment en évolution avec les jeunes venant s’initier à la programmation.

Retrouvez tous les échanges dans ce replay d’1 heure 30.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification : janvier 2021.
show post QRcode

Vous pourriez aussi être intéressé-e-s par :
…/…