Actualite
  Jeu . 2015, 06 Juin . Bonne feuille . . . . .

Des zombies pour la linguistique : un exemple de recherche participative

Zombilingo  « Bienvenue à toi, jeune zombie ! Pour devenir un expert zombie, il va te falloir identifier la tête que tu devras manger. »

Autrement dit : viens jouer et grâce à ton travail intellectuel afin de gagner, tu vas contribuer à une véritable expérimentation numérique scientifique.

Ce message accueille les visiteurs de Zombilingo.org, un jeu sérieux lancé en mars 2015 qui « vise à produire des ressources linguistiques utiles à la recherche. On fait réaliser aux joueurs une tâche complexe pour un ordinateur : annoter des dépendances syntaxiques » indiquent les créateurs Karën Fort de l’Université Paris-Sorbonne et Bruno Guillaume, Chargé de recherche Inria au sein de l’équipe Sémagramme, commune à Inria Nancy – Grand Est et au Loria.

Un jeu gratuit et accessible à toute personne dont le français est la langue maternelle, Zombilingo mise sur le « crowdsourcing » – la participation d’un grand nombre d’internautes – afin de « construire un corpus de textes français annoté en syntaxe et libre de droit« . A terme, ce corpus contribuera à développer de nouveaux outils de traitement automatique de la langue (TAL).

Pour aller plus loin : Karën Fort, Bruno Guillaume et Valentin Stern. Zombilingo : manger des têtes pour annoter en syntaxe de dépendances. Actes de Traitement Automatique des Langues Naturelles (TALN), Marseille, France, juillet 2014 – Démonstration.

Dernière modification : novembre 2016.
Partager:
    show post QRcode

    Vous pourriez aussi être intéressé-e-s par :
    …/…