Actualite
  2017, 05 Mai . 2017, 06 Juin . Non classé . Bonne feuille

Inria à « Super # Demain 2017 » ! : retour sur 3 jours de médiation

@Super#Demain, 2017

Les 12, 13 et 14 mai derniers s’est tenu aux Subsistances à Lyon le salon Super Demain, événement dédié à la médiation autour de la culture médiatique, des sciences du numérique et des nouvelles technologies.

Retour sur la présence d’Inria Grenoble – Rhône-Alpes lors de ce week-end ludique, immersif et convivial.

Inria animait un stand Initiation à la programmation et à l’enseignement de l’informatique Class’code, dans la zone Ecole et apprentissage du salon Super Demain. On pouvait y trouver un jeu de plateau sur les sciences informatiques (Datagramme), un atelier « informatique débranchée », une initiation à Scratch pour apprendre à programmer en quelques minutes, ainsi que découvrir des robots Thymio. L’institut était présent également sur le stand de l’association HESPUL, présentant un atelier et un serious game, Ecoville, jeu de simulation pour construire la ville de la transition énergétique.

Vendredi 12 mai, dès 13h, le salon s’est ouvert aux classes de collégiens et de lycéens. Au cours de leur parcours au sein du salon, des groupes d’élèves ont pu se réunir autour du plateau de jeu Datagramme, afin de tester en s’amusant leurs connaissances autour de l’informatique et du numérique. D’autres ont pu manipuler des robots Thymio, découvrant les différents comportements qu’il peut adopter. Chaque élève a pu repartir avec un exemplaire de l’informatique de A à Z.

Le matin du samedi 13 mai, le stand Inria s’est transformé en stand Class´Code, en présence du coordinateur de projet en Île-de-France du partenaire Simplon.co.  Quelques professeur-e-s d’école primaire et secondaire ont été accueilli pour découvrir cette offre de formation, qui va leur permettre d’initier nos filles et nos garçons à la pensée informatique, afin de maîtriser le numérique, et non pas uniquement le consommer.

© Luc Henry

 

Enfin, le samedi après-midi et le matin du dimanche 14 mai, place au grand public, pour partager et apprendre quelques éléments de sciences du numérique en jouant avec Datagramme, en manipulant les robots Thymio, mais aussi pour découvrir Scratch en quelques 180 secondes pour montrer par l’exemple que tout le monde peut s’initier à la programmation algorithmique. Le constat est que plus en plus de famille connaissent ce logiciel, mais peu mesurent encore que cette découverte est un levier pour maîtriser le numérique et comprendre des notions comme « algorithme ». D’ailleurs, à ce propos,  savez-vous qui est à l’origine de ce terme d’algorithme ?

Dernière modification : juin 2017.
Partager:
    show post QRcode

    Vous pourriez aussi être intéressé-e-s par :
    …/…