Ressource
  2019, 03 Mars . Actualités à la une . Métiers du numérique . L'information du mois . . .

Le numérique n’a pas de sexe !

Parce que nous sommes le 8 mars, c’est l’occasion de rappeler qu’Inria agit concrètement, dans tous ses centres, pour faire prendre conscience aux jeunes filles, dès leur plus jeune âge, de l’intérêt des nouvelles technologies, et par conséquent du numérique. Zoom sur la journée « Ada Lovelace Day : les filles, osez le numérique ! », qui s’est déroulée à Nancy le 8 octobre 2018, jour de célébration du Ada Lovelace Day et dont l’objectif est de célébrer les réalisations des femmes dans les Sciences, la Technologie, l’Ingénierie et les Mathématiques (STEM).
Parce que oui, c’est bien une femme, Ada Lovelace, qui a rédigé en 1843 (un siècle donc avant l’avènement de l’ordinateur !) une note dans laquelle elle décrit comment réaliser un calcul mathématique complexe avec la machine analytique de Charles Babbage (ancêtre de l’ordinateur). Elle y précise les étapes à réaliser et comment positionner les rouages de la machine pour permettre à cette dernière d’arriver à un résultat donné ! Elle a été ainsi la première au monde à formaliser le principe de programmation, ce qui fait d’elle la première codeuse au monde ! Alors il était bien normal qu’on lui rende hommage lors de cette journée 🙂
175 ans plus tard, le 8 octobre 2018, elles ont été nombreuses (une centaine !), collégiennes et lycéennes venues de toute l’académie Nancy-Metz, à franchir les portes du centre Inria à Nancy. Une quarantaine de scientifiques, femmes et hommes, se sont mobilisés pour leur montrer une image ludique de nos sciences et briser les stéréotypes. Nous leur avons parlé de crêpiers un poil psychorigides, de bandits pas honnêtes (normal pour des bandits !), d’Indiana Jones qui a besoin d’aide pour traverser un pont, de marmottes qui ne dorment pas très bien, de bases de données qu’on peut tricoter, de châteaux pas très forts, pour mieux leur faire comprendre quelques concepts informatiques (pour en savoir plus)… Elles ont aussi rencontré nos robots, visité un laboratoire qui enferme des virus pour mieux les étudier, découvert l’impression 3D,…
Et parce qu’il était important pour nous qu’elles repartent avec une source d’inspiration, nous leur avons remis un livret où témoignent des femmes chercheuses et ingénieures, cheffes d’entreprises, qui parlent avec humour et passion de leurs travaux de recherche et de ce qui fait leur quotidien. On y découvre aussi des femmes qui, comme Ada Lovelace, ont marqué de leur empreinte l’Histoire de l’informatique.
À l’heure où les jeunes filles peinent à se projeter dans les filières du numérique, nous avons vu nos visiteuses repartir avec des 0 et des 1 plein les yeux ! Eh oui, le numérique n’a pas de sexe !!
Véronique Poirel, Chargée de médiation scientifique Inria Centre Nancy – Grand Est
Dernière modification : mars 2019.
show post QRcode

Vous pourriez aussi être intéressé-e-s par :
…/…