Ressource
  Initiation à la programmation . 2015, 05 Mai . La question du mois .

Ces mini-robots qui aident à comprendre le numérique

IniRobot avec des Thymios II ? Lego Mindstorms ? Metabot ? Scribbler 2 ? BeeBot ? Ozobot  ? Meccanoid  ? Primo ? Ces objets connectés permettent d’introduire très simplement la notion de projet, de codage et d’algorithmique auprès des enfants.

Aidez nous à compléter et améliorer cette liste !

Et pour retrouver des informations et ressources.

Profiter du comparatif des principaux robots. proposé par le projet PLAIRE


Le Thymio II (et son logiciel aseba) est un robot open source matériel et logiciel, peu cher, pensé pour l’éducation. Le kit pédagogique IniRobot composé de documents pédagogiques clés en main est disponible en ligne, sous licence Creative Commons, avec un forum et outils de partage.  « Dessine-moi un robot » permet à  tous ceux qui s’intéressent aux activités de découverte de la robotique en général, et à IniRobot en particulier de partager et de se faire aider.


Le lego Mindstorms est basé sur une brique intelligente programmable sous Linux qui permet, via des lignes de code, de créer des routines et des interactions avec les différentes briques connectées. Se déplacer, attraper des objets, voir et reconnaitre des objets…Plutôt destiné aux clubs de robotique ou au jouet familial haut de gamme, il est aussi utilisé en classe.


Le Metabot est un robot à pattes open-source qui s’appuie sur des composants standards (moteurs, électronique, batterie…) et sur des pièces imprimables en 3D. Il est possible de programmer Metabot avec un environnement graphique, permettant de l’utiliser pour l’enseignement.


Le Scribbler 2 est un robot pouvant dessiner et éviter les obstacles. Il est programmable en propBasic ou en langage C et est livré avec du contenu pédagogique.


Le Beebot est un robot à programmation réduite. Il se programme avec les boutons qu’il a sur le dos, pour aller en avant, en arrière, à droite ou à gauche. Il peut mémoriser jusqu’à 40 instructions. Des sons et des lumières confirment la saisie des instructions.


Le Meccanoid est composé de pièces Meccano traditionnelles, avec la même volonté d’usage simple, de code open-source et de développement ludique autour de ses éléments,


Ozobot lui est plus proche de l’objet connecté, il se programme avec des … lignes de couleurs que son logiciel interne détecte. Pas de ligne de code ou de programmation graphique, mais un vrai mini langage codé pour permettre aux plus jeunes de s’y retrouver.

Le lien avec le programme scolaire est analysé dans cet article de présentation.

Partagé aussi par TICE87 (janvier 2017)

Un outil clés en main pour enseigner la programmation informatique à l’école du cycle 1 au cycle 3 en utilisant le robot Ozobot.


logo-primoLe robot primo est lui un exemple d’objet tangible pour apprendre au plus petit l’informatique à partir d’une boite à jeux en bois. L’enfant programme une petite séquence d’instruction en choisissant des blocs de forme et couleur données et le robot exécute la séquence. Un beau jouet familial.

 


Le robot MowayDuino est un autre outil éducatif, basé sur du logiciel libre et le processeur de l’arduino, avec des fonctionnalités proches de par exemple le Thymio. Sa documentation est disponible. Un apport original est une kit pédagogique pour simuler quelques aspects dites villes intelligentes de l’avenir et de la façon dont nous interagissons avec les infrastructures et les éléments urbains que nous trouvons en eux.


robot-shield-arduino Le « robot shield pour arduino«  de Parallax, appelé aussi BOE-Bot. BOE signifie Board Of Education. C’est une base robotique à laquelle il faut ajouter une carte Arduino (UNO par exemple). On programme donc une carte Arduino mais avec un shield d’E/S dédiés à ce genre de robot (moteurs, détecteurs, ….


legowedoLego WeDO, c’est aussi des briques à assembler, mais pas que… En plus des briques, le jeu contient des éléments comme des moteurs, des capteurs de mouvement et d’inclinaison, des engrenages… Autant d’objets qui vont donner aux enfants de programmer leurs objets avec Scratch. La documentation en ligne.

Place au Lego coding !!!


 

© Make Wonder

© Make Wonder

La gamme de robots éducatifs Dash and Dot offre des compagnons idéals d’apprentissage de la robotique ; une gamme éducative, créative et simple.
Plus qu’un robot, il s’agit d’un outil pédagogique qui va  permettre aux enfants à partir de 5 ans de découvrir de nouvelles manières de jouer et d’apprendre.
Faites découvrir la programmation graphique aux enfants grâce au langage de programmation visuelle Blockly, pour évoluer à leur rythme, depuis la création de simples commandes jusqu’à la création de leur premiers algorithmes.

 


codeybot

Codeybot, le nouveau robot chez Makeblock pour apprendre à programmer (actuellement un projet en mode financement participatif sur Kickstarter avec une livraison prévue pour août 2016).

CodeyBot va utiliser le langage simplifié de Google Blockly. La programmation se fait à partir d’une application disponible pour iPhone et iPad qui se connecte ensuite au robot via le Wifi.

 


© Mace Robotics

© Mace Robotics

MRPi1 un robot Raspberry Pi pour l’éducation, est développé par l’entreprise Mace Robotics ; il permet l’apprentissage de la programmation de manière concrète et interactive.

MRPi1 est un petit robot mobile basé sur une carte low cost Raspberry Pi. Il est très facile à programmer et personnalisable.  Il inclut de nombreux capteurs, accéléromètre 3 axes, température, proximités et des capteurs de lumière. De plus, il est équipé d’un haut-parleur et d’une communication Wifi permettant de le contrôler à distance.

 


Sphero SPRK+Sphero SPRK évolue avec SPRK+ : la balle robotique connectée pour apprendre à programmer, s’introduit dans le monde de l’éductation. Sphero SPRK+ est spécialement dédiée à l’apprentissage du code ; il fonctionne avec Lightning App, une application permettant d’apprendre à programmer. L’application permet d’assembler des lignes de code (déjà écrites) pour donner des instructions complexes au SPRK+.  Une fois le programme établi, il est possible de le partager avec d’autres utilisateurs. En plus de pouvoir simuler les différentes orbites du système solaire, le robot peut peindre, se baigner ou encore se balader en suivant des chemins établis à l’avance (annonce juin 2016).


Edison Le robot Edison est une petite plateforme robotique programmable à petit prix Grâce à sa compatibilité avec les pièces LEGO, il est extensible et modulaire. Son logiciel est open source. Facile à utiliser, il possède des fonctions préprogrammées. Il peut être commandé aussi.

 

 


© Primo Toys

© Primo Toys

Cubetto : conçu pour les enfants de 3 ans et plus, le set de jeu est composé d’un petit robot en bois, d’un tapis de jeu, d’un livre d’instructions (en anglais), d’une console de programmation et d’un ensemble de 16 blocs colorés d’instructions correspondant à des actions simples comme avancer, reculer, tourner à droite, tourner à gauche ou exécuter une fonction. Disponible sur Primotoys.com.

 

 

 


Robotami CreativeLes robots Robotami Creative sont simples à construire ou à modifier comme à utiliser.

Un logiciel de programmation « TronZ-CardV2″ est fournie avec la boite. Différents modèles basiques de robots sont proposés dans le livret (en anglais) livré avec la boite , allant de la voiture en passant par la moto jusqu’à l’animal .

Une manette à programmer est mise a disposition avec tous les capteurs nécessaires.


 

bb 8 Droïde BB-8 de Sphero maintenant programmable ; Les activités de programmations sont calibrées par âge. L’interface de programmation est présentée sous forme de bloc très visuels à la manière de Scratch, ce qui rend l’apprentissage des principes de base accessibles et amusants. Source.

 


© Lego

LEGO Boost Nouveauté 2017 de la société Légo il s’agit d’ une gamme de produits similaires à Mindstorms, le jeu qui alliait construction d’un robot en petites briques et programmation. Alors que Mindstorms s’adressait plutôt aux adolescents et aux jeunes adultes, les kits Boost sont destinés aux plus jeunes (dès sept ans). Le principe est toutefois le même : leur apprendre à programmer tout en s’amusant.Une fois le robot construit, grâce à l’appli compagnon (sous iOS et Android), les enfants pourront programmer différentes actions grâce à un code couleur leur simplifiant la tâche (vert pour le mouvement, violet pour les fonctions audio, bleu pour les actions). Les instructions seront ensuite envoyées en Bluetooth. [Source.]

 

Contributeurs : Didier Roy, avec Valérie François, Noël Demissy, Erick « Kapnor »…

 

Dernière modification : mai 2017.
Partager:
    show post QRcode

    Vous pourriez aussi être intéressé-e-s par :
    …/…