Ressource
  Initiation à la programmation . 2015, 12 Décembre . La question du mois . . . . .

Ces outils en ligne qui initient à programmer pour comprendre le numérique

Scratch ? Snap ou sa déclinaison pixees Snappy ? Ces environnements  connectés permettent d’introduire très simplement la notion de programme auprès des enfants, donc de les aider à comprendre la pensée informatique ; ils sont libres d’utilisation.

Aidez nous à compléter et améliorer cette liste !


Scratch est l’outil majeur, il permet de commencer à programmer en moins de dix minutes, dispose de belles ressources et plus encore. Utilisable dès l’apprentissage de l’écriture, interfaçable avec des objets connectés et petits robots, permettant de partager des projets en ligne, il est l’outil de base de la formation Class’Code. Disponible en ligne et sur ordinateur, probablement bientôt sur tablette.

manuel de référence de l’utilisation de scratch pour l’informatique créative.   manuel enseignant et élève pour partager les sciences du numérique au delà du codage.

ScratchJunior  les plus jeunes (5-7 ans) peuvent aussi s’initier graphiquement à l’algorithmique et à la programmation avant même la maîtrise de l’écriture. Disponible sur tablette.

 

 


Scratch Blocks, un langage de programmation didactique dédié aux enfants ;  disponible en open source, ce langage est construit sur la technologie Blockly de Google, qui aide les débutants à apprendre à coder, et sur l’expertise du MIT qui a crée Scratch en 2007. Une interface qui permet aux enfants de créer des histoires animées et des jeux (annonce de la collaboration Mit et Google à la Google I/O 18/05/2016).


Snap est un équivalent de Scratch, qui marche bien et fonctionne sur tablette et ordinateur comme application Web. Il est moins riche mais beaucoup plus facile à adapter au niveau du code pour faire des ressources logicielles spécialisées.

 


 

Logo-snappy Snappy est justement une déclinaison de Snap. Elle permet de passer de la programmation graphique à la programmation syntaxique, de réaliser des activités en lien avec ce que l’on apprend au collège et même de faire des programmes qui fonctionnent en réseau.

 


Code studio propose plein de petits jeux et défis dans des environnements scénarisés, par exemple à la Minecraft, où pour gagner le défi il faut réaliser un code qui fournit le résultat attendu.

Ce paradigme se retrouve dans un petit jeu pour tablette ou smartphone comme  LightBotLightBot.


En découvrir plus : voir ce pearltree sur apprendre à coder en jouant.

Et plus encore : Cette revue se limite aux outils les plus accessibles, de programmation graphique pour chacune et chacun. On ne parle pas de plateformes de découverte de la programmation plus évoluées comme par exemple PLM, JavaScool, y compris sous forme ludique comme Algoïd sur tablette.

Contributeurs : Ludovic Bellier, Valérie François, …

Dernière modification : septembre 2017.
show post QRcode

Vous pourriez aussi être intéressé-e-s par :
…/…