Ressource
  Activité débranchée . Représenter les informations . Primaire . Jeu . Parents . Activité . Professeurs des écoles . .

Jouer à «boite à cadenas», pour découvrir le chiffrage des données

La protection de nos données sur Internet, comment ça marche ? Et pourquoi ne pas répondre à cette question en jouant ? 

Jeu : « boite à cadenas »

Acteurs : Adulte et enfants.

Résumé :Je [Alice] veux envoyer un message à  Bob mon ami. Cependant ce message est confidentiel et je veux que personne d’autre que lui ne voit ce que je lui envoie ni sa réponse.

Références: un document complet pour l’adulte et une vidéo récréative.

Publication : 17 janvier 2014

Objectif : Introduire l’enfant à la notion de protection de données personnelles

Notions scientifiques : message chiffré, cryptographie.

Mise en situation : Il y a trois groupes, celui d’Alice. celui de Bob et les Espions.

Alice veut envoyer un message à Bob, Alice a une boite à deux serrures, Bob et Alice ont chacun un cadenas, avec une clé. Ils garderont toujours cette précieuse clé privée avec eux.

Mais ce n’est pas si simple. Les espions n’ont pas le droit d’aller dans le camp de Bob ou Alice, de voler la boite sur le parcours, mais ils peuvent voler le cadenas si il n’est pas attaché à la boite ou voler le message si la boite est ouverte.

À Alice et Bob de faire des essais jusqu’à ce que le message puisse passer.

Initiation au jeu :

Il est évidemment très facile de monter cette activité avec une boite quelconque et de vrais cadenas, ou des post-it avec les cadenas dessinés dessus et d’autres post-it qui symbolisent les clés qui ouvrent les cadenas (on pourra symboliser le cadenas par un demi-dessin d’un symbole et la clé par l’autre moitié du dessin).

JPEG - 14.4 ko

Selon la pédagogie et le niveau de participation des enfants on pourra, soit mettre en place le jeu de manière complètement dirigée, soit leur faire construire eux-mêmes le jeu à partir du dessin ci-dessus (le premier de l’article, pas celui du Chat !). Le levier pourra être : « As-tu compris ? Oui ? Alors réexplique à quelqu’un de plus petit que toi en le faisant jouer ». Dès 6 à 8 ans, l’enfant est un « grand » qui sait expliquer aux tout petits. Et puis dès qu’on a compris, on a toutes et tous envie de le réexpliquer !

JPEG - 7.6 ko

Il est possible de faire l’activité avec des chiffres, après avoir utilisé les cadenas. On pourra proposer de jouer avec des chiffres dans un monde où personne ne sait faire de division : la clé secrète sera 2 et la clé publique sera 5. Alice publiera sa clé publique 5 et demandera à  Bob de crypter un chiffre secret entre 2 et 9 (disons 3) en le multipliant par 5 (donc 3 x 5 = 15). Il renvoie le mélange à Alice qui multiplie le nombre par la clé secrète (donc 2 x 15 = 30) et là hop ! le 3 redevient visible à côté du 0. Mais personne dans ce monde ne peut deviner qu’il y avait 3 caché dans 15 puisque personne ne sait faire de division. L’astuce arithmétique est simplissime mais tant mieux, cela permettra à l’enfant de tout comprendre.

Version simplifiée de l’activité: si les espions n’ont pas le droit de voler le cadenas, alors Alice a juste besoin d’envoyer un cadenas ouvert avec la boite pour que Bob y mette le message et ferme la boite avec le cadenas que seule Alice ouvrira avec sa clé. Dans les faits, faire jouer avec cette règle est « trop simple » du coup les enfants ne comprennent pas «où est le problème». avec la règle « pas de cadenas ouvert hors du camp », les enfants recherchent vraiment une solution et se réjouissent quand elle est trouvée.

Extension de l’activité: dans le document complet, on voit que l’on peut jouer « à l’envers » pour que Alice s’authentifie auprès de Bob.

 

Dernière modification : octobre 2015.
Partager:
    show post QRcode

    Vous pourriez aussi être intéressé-e-s par :
    …/…